Rechercher

Comment accrocher son masque Covid

Mis à jour : mai 2


Maintenir son masque COVID durablement


Comment choisir son accroche de masque : Elastique? Biais? Support d'attache?

Tout le monde envisage de fabriquer un masque ou d'en acheter un.

Mais tous les masques ne se valent pas et il n'est déjà pas aisé de choisir entre les différents modèles proposés qu'il faut aussi se poser la question des systèmes de maintien.

Entre ceux qui ont des élastiques sur les oreilles, des élastiques derrière la tête, ceux qui ont du biais, des lanières…

Bref le choix est difficile.

J'ai cousu plusieurs masques, les modèles évoluant selon les indications progressivement mises en ligne et avec des recommandations parfois contradictoires.

Je ne commenterai pas ni ne donnerai d'indication pour la fabrication d'un masque ni pour le choix d'un modèle, il y en a déjà beaucoup sur les réseaux.

Le masque qui sert de support à mes essais est le mien. Je l'ai conçu en fonction de mes propres expériences et mes propres particularités :

- cheveux très fins sur lesquels les élastiques glissent,

- port de lunettes avec de la buée qui s'accumule rapidement dès 5 mn de discussion. Et des branches de lunettes qui prennent déjà de la place derrière les oreilles et laissent donc peu de marge pour un élastique.

Afin d'essayer de contrer la buée, j'ai ajouté deux coutures pour former un pli en forme de pince, cousues à l'intérieur du masque (entre les trois épaisseurs afin de ne pas sentir le pli sur le nez).

Pour éviter l'élastique derrière les oreilles j'ai essayé le biais, l'élastique derrière la tête, puis les supports d'attache en tissus ou en polymère.

Afin de pouvoir installer facilement les élastiques et d'en régler la taille en fonction de mon choix de support d'attache, j'ai opté pour une coulisse sur le côté du masque.

Maintenant je vous raconte tout en détail ainsi vous pourrez effectuer votre propre choix dans ce dédale. …..

Avant de coudre son modèle ou d'en acheter un il faut anticiper le problème de l'attache, comment faire tenir ce masque ? et surtout comment le faire tenir durablement ?

Sur les oreilles, derrière la tête?

Avec quoi, des élastiques, du biais, une attache …?

Etudions chaque possibilité:

1 – Les ELASTIQUES :




Il y a pléthore de taille et de forme, les fils, les ronds, les plats, les étroits, les larges, les souples, les rigides, avec de la dentelle…

Chaque modèle d'élastique a sa spécificité qui correspond à l'utilisation que l'on en fera.

Voici que j'avais dans ma boite à élastiques au moment où j'ai commencé à vouloir coudre des masques.









On range un peu tout çà par taille

et on commence par le haut de la photo:

le Fil élastique:

Avantage : super fin, il ne risque pas de blesser ou d'être un poids derrière les oreilles

Inconvénient : l'avantage est aussi un sacré inconvénient car le fil est beaucoup trop fin pour supporter le poids d'un masque en tissus de trois épaisseur de coton: le masque tombe en avant du visage.

Même en essayant de mettre plusieurs fils ensemble.

L'Elastique Rond, genre fil à chapeau

Avantage : il peut être utilisé pour les masques des très jeunes enfants, si vous voyez la nécessité d'équiper les enfants ou pour les tout-petits qui voudront faire comme les grands.

Ce fil maintien un masque très léger et ne blesse pas les oreilles.

Inconvénient : ne convient pas aux masques adultes de trois épaisseurs, tout comme le fil très fin, il ne supporte pas le poids et le masque tombe sur l'avant du visage.

L'Elastique Rond plutôt cordon

Il ressemble à une petite cordelette. Posé à plat, sa largueur est de 3 mm.

Le mien a été acheté sur le marché, j'ai donc pu tester sa résistance. Il est composé d'une sorte de caoutchouc entouré d'un tressage de fils.

Avantage: le top à mon avis , il est très résistant, glisse bien derrière les oreilles et n'est pas trop épais pour concurrencer les branches des lunettes.

Il est parfait pour les 3 systèmes d'attache ( voir plus loin)

Inconvénient :

Il peut difficilement être utilisé pour les élastiques qui passent derrière la tête car sa forme ne permet pas un placage sur l'arrière de la tête, il roule et glisse.

Il est plus difficile de le coudre avec le point zig zag dans le pli de 1cm. Il risque de rouler et de ne pas être pris dans la couture.

D'où l'idée de le mettre dans une coulisse cousue sur chaque côté du masque.

Une fois dans la coulisse on peut le nouer en fonction de sa propre taille (distance du masque par rapport aux oreilles pour les visages plus larges) ou le coudre à petits points à la main en ne prenant que le fil qui entoure le caoutchouc.

L'Elastique Plat

Il y a plusieurs tailles dans les élastiques plats et plusieurs épaisseurs et résistances.

Les étroits :

Ils sont faciles à coudre, on les glisse dans le pli de 1 cm avec quelques points zig zag.

Les élastiques plats de 3mm à 1 cm peuvent être pris dans le pli de 1cm et venir autour des oreilles mais je trouve que 1cm n'est vraiment supportable autour des oreilles que lorsqu'il s'agit d'élastique pour la lingerie beaucoup plus douce. (comme le ruban élastique de 12 mm pour les bretelles de soutien-gorge ).

Les larges :

Les élastiques de plus de 2 cm ne seront pas supportables pour les oreilles.

Et si vous parvenez à les supporter ils ne laissent aucune place aux branches de lunettes;

Par contre ils seront parfaits pour le tour de tête car leur largeur permet de mieux se maintenir sur l'arrière de la tête car ils y sont plaqués.

Toutefois, sur les cheveux très fins ils ne tiennent pas et glissent malgré tout.

Ces élastiques larges ne peuvent pas être utilisés avec les supports d'attache (voir plus loin).

2 – Le BIAIS

Si l'élastique autour de la tête vous semble inesthétique et celui autour de l'oreille douloureux vous pouvez essayer d'utiliser du biais.

A défaut d'élastique l'accroche avec du biais est une possibilité intéressante car il est possible d'en régler la longueur sur sa propre tête.

Il s'agit d'une bande de tissus de 2 cm qui est repliée sur elle-même.

Sa largeur finale peut être de 1 cm voire moins si la bande de départ est plus étroite.

BIAIS RIGIDE:

Il s'agit souvent du biais du commerce qui est vendu déjà plié, ou du biais confectionné maison dans du coton épais.

Le biais rigide continue de glisser sur les cheveux fins mais tient correctement sur les cheveux épais ou mousseux.

A défaut il est possible de coincer le biais au niveau de sa fermeture (nœud ou coulisse) sous une queue de cheval et/ou si on a assez de cheveux pour maintenir cette base fermée sous la nuque, pour les cheveux longs laissé libres.

BIAIS SOUPLE ou biais élastique:

Il s'agit du biais fait maison dans du tissu jersey.

C'est une très bonne solution mais attention tous les jerseys n'ont pas la même élasticité et le jersey se détend très vite s'il est sollicité et "étiré " en permanence.

Et surtout il s'altère vite et perd de son élasticité après plusieurs lavages.

Ce biais élastique peut aussi être découpé dans des jambes de collant afin d'obtenir des "rondelles" de collant.

Il faudra les étirer plusieurs fois afin de les "rouler" et d'être au maximum de l'élasticité avant les poser dans la coulisse du masque. En effet, afin de ne pas couper cette rondelle, il faut l'insérer dans une coulisse avant de coudre les côtés (pensez à anticiper).

Qu'il soit rigide ou élastique (sauf la rondelle) , il faut FERMER ce biais :

- soit on fait un double nœud à chaque fois mais il est parfois difficile de le retirer,

- soit un nœud simple et une cocarde mais cela risque de ne pas tenir très longtemps (enfin pour moi ça ne tient pas).



- La solution que j'ai utilisée est soit de coudre une petite coulisse double que vous fabriquez vous-même pour faire glisser les deux morceaux, soit vous achetez un tube à ressort ( le nom m'échappe mais je vous ai mis la photo)



- Qu'il s'agisse de la coulisse double ou du tube à ressort, l'un comme l'autre sont très pratiques pour resserrer le biais au long de la journée.



Je conviens qu'il m'est très difficile de maintenir les élastiques ou le biais, correctement derrière la tête.

L'arrière des oreilles est déjà occupé par les lunettes et les cheveux très fins font tout glisser.

Du coup il ne me reste que les supports d'attaches.

3 – Le SUPPORT D'ATTACHE



Support d'attache en tissus:

Il s'agit d'un rectangle de tissu de 8cm x 4 cm.

Il se réalise facilement dans le même tissu que votre masque.

Cousu sur 3 épaisseurs pour un meilleur maintien, et 1 bouton à chaque extrémité.

Afin de le rigidifier il est possible de surpiquer plusieurs fois (à peu près 8 lignes dans la largeur de 4 cm) afin de rendre cette pièce plus ferme.

Ce support en tissu peut glisser sur des cheveux fins et se retrouver en bas de la nuque, il faudra penser à augmenter la taille de l'élastique.

A noter que le glissement de cette attache en tissus vers la nuque entraine l'élastique vers le bas, le positionne derrière l'oreille (ce qu'on voulait éviter) et peut même "plier" le haut de l'oreille (je vous épargne la photo de l'oreille pliée).



Support d'attache en polymère à modeler

J'ai réalisé le même système avec de la pâte polymère à modeler.

La pièce est plus lourde et glisse également sur la nuque.

Selon la forme de votre tête et l'emplacement des oreilles par rapport à l'arrondi de la tête, l'élastique risque de glisser et de plier le haut de l'oreille ( ah ah pas de photo non plus ).

Donc c'est à vous d'essayer afin de savoir si ce système vous convient.

Support d'attache en polymère posé sur une pince à cheveux

Il me fallait donc quelque chose qui reste au milieu de ma tête afin de maintenir l'élastique en place et éviter qu'il ne glisse et vienne à nouveau se poser sur mes oreilles et sur mes branches de lunettes

Mazette !

Du coup, il y a la barette à cheveux, et oui, je n'ai rien inventé, juste utilisé ce qui existait déjà.

Ce n'est même pas un détournement de produit car la barette à cheveux sert toujours à attacher les cheveux.

Mais en plus ici, elle va aussi servir à maintenir les élastiques, ou la rondelle de jersey.

En venant s'accrocher aux deux "boutons" de la barette, les élastiques ne seront plus accroché aux oreilles – ENFIN !

J'ai donc pris une barette toute simple sur laquelle j'ai monté une plaque en polymère à laquelle j'ai ajouté deux boutons.

Un peu comme dans le système précédent.

C'est vrai que cela ressemble un peu à un porte-manteaux….

Et cette barette à cheveux "aménagée" reste en place toute la journée.

Vous pouvez changer de masque sans changer de barette à cheveux, rester coiffées un peu plus élégamment qu'avec les élastiques croisés derrière la tête.

Et peut être aussi choisir un motif de barette assorti à votre masque ou une teinte proche de votre chevelure afin qu'elle se fonde naturellement et qu'elle soit moins visible.

Pour ma part j'ai opté pour une barette sur laquelle j'accroche les élastiques qui passent dans la coulisse de mon masque.

Maintenant c'est à vous de choisir !

J'espère que cet article vous servira à quelque chose et surtout Protégez-vous et Protégez-nous …. avec ou sans barette à cheveux aménagée, mais avec un masque.

0